Enquête sur l’entretien et la réparation automobile

L'Autorité de la concurrence, après avoir passé au crible le fonctionnement de la concurrence dans le secteur, fait des propositions dont l'objet est à la fois de faire baisser le prix de l'entretien-réparation auto mais aussi de créer une nouvelle dynamique dans la filière automobile.

Elle est favorable à une levée, progressive et maîtrisée, du monopole sur les pièces détachées « visibles »  : le principe de l'ouverture pourrait être fixé par la loi et l'échéancier prévu par décret.

Saturday, October 8, 2016
Autorité de la concurrence